Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 07:31

LOIS CONCERNANT LE 9 AV - Cela fait 1944 années, que le Temple a été détruit, Qu'Hachem puisse nous montrer sa miséricorde en nous envoyant son Machiah, Amen

 

Cliquez sur www.judaisme.org

 

LEILOUY NICHMAT HAGAON RABBI YOSSEF CHALOM BEN HAYA MOUCHA Z.T.L.

 


Dimnche 29 juillet 2012, 10 Av 5772

 


Halakha N°1

 

Na'hem et Anénou dans la Amida :

 

a) Dans la Amida de Arvit, Cha’harit et Min’ha, on intercale avant la fin de la bénédiction de Choméâ Téfila, la prière des jours de jeûne Anénou, en plus de la prière de Anénou, on intercale dans la bénédiction de Boné Yérouchalaïm, une prière spéciale, Na'hem pour la consolation des endeuillés de Sion et pour la reconstruction de Jérusalem et de son Temple et ceci pour les 3 prières journalières.

Références : Rav 'Amram Gaon, Choul’han Aroukh 557, Kaf Hahaïm Siman 557 Saïf Katan 7.

b) D’autres décisionnaires rapportent qu’il faut réciter : « Na'hem » seulement dans la 'Amida de Min'ha de Tichâ  Béav.

Références : Rav Saâdia Gaon, Nahagou Haâm, Divré Chalom Véémet.

On ne dit pas Tah’anoun (supplications) le jour de Tichâ Béav.

Références : Choul’han Aroukh siman 559 Saïf 4.

Les Yéménites récitent les Tah’anoun (supplications) le jour de Tichâ Béav.

Références : Choul’han Aroukh Hamékoutsar volume 3 page 131.

Concernant la Téfila de Tichâ Béav, chacun suivra sa coutume et la coutume du lieu où il priera.

Distractions pendant le jeûne :

Nos Sages ont instaurés tous ces interdits, afin de ne pas oublier la gravité de ce jour.
C'est pour cela que de lire le journal ou de regarder des livres d'histoires, les nouvelles, la télé, l'ordinateur, sauf si c'est pour la Torah, ont été interdits par nos Sages et ceci n'est pas une coutume mais une loi de nos Sages.

Références : Biour Halakha 559 au nom du Lévouch, Aroukha 10, Ot 9, Rav Ovadia Yossef Chlita dans H’azon Ovadia 4, page 315.

Havdala :

a) À l’issue de Chabbat, avant de lire la lecture de Ékha, on récitera la bénédiction de Boré Méoré Haèch (qui a créé la lumière) mais on ne récitera pas de bénédiction sur les Béssamim (parfums).

Références : Rabbi Its’hak Yossef Chlita , Yalkout Yossef siman 556 Saïf Katan 6m Séfer Tichâ Béav chapitre 87 Ot 19, Responsa Maâyan Omer volume 3 page 134.

Havdala pour celui qui mange avec autorisation :

b) Une personne qui mange avec autorisation doit réciter la Havdala avant de manger.

Références : Guémara Péssah’im 105a, Rabbi Yossef Karo z.t.l Choul’han Aroukh  Ora’h Haïm siman 299 Saïf 1, Rabbi Haïm Ben Benisty z.t.l dans Knesset Haguédola, siman 71, Rabbi Haïm Palaggi z.t.l dans Responsa Lev Haïm, volume 2, Siman 159, Rabbi Yaâkov Sofer z.t.l dans Kaf Hahaïm siman 556 Saïf Katan 9, Rav Ovadia Yossef Chlita  dans Yéhavé Daât, Volume 3, Siman 40 et dans Yabiâ Omer volume 5 siman 40 Saïf Katan 5.


 

Halakha N°2

 

À l’issue de Tichâ Béav pour l’année 5772 :


Havdala à la fin du jeûne :

c) À l’issue du jeûne, avant de manger, nous réciterons la Havdala, sans la bénédiction sur le Nèr car nous l’aurons déjà fait samedi soir et sans Bessamim.

Références : Rabbi Ovadia Yossef Chlita  dans le Responsa Yabiâ Omer volume 6 siman 48 Ot 13, Sefer Tichâ Béav chapitre 7 Ot 19, Responsa Maâyan Omer volume 3 page 134.

Birkat Halévana (bénédiction de la lune) :

Nous avons l’usage de réciter Birkat Halévana (bénédiction de la lune une fois par mois) après la prière de Arvit, à la sortie du jeûne, il est bon de goûter un petit quelque chose afin de ne pas dire cette bénédiction à jeun, on a aussi l’usage de rechausser les chaussures en cuir, de se laver le visage et les mains avant de réciter Birkat Halévana.

Références : Maharil, Rama siman 559 Saïf 8, Éliyahou Rabba Ot 46, Choul’han Gavoha Ot 33, Birké Yossef siman 559 Ot 8, H’azon Ovadia Taânit page 410, Kitsour Choul'han Aroukh de Rabbi Rafael Baroukh Tolédano z.t.l page 258.

a) À l’issue de Tichâ Béav pour les Séfaradim :
Il est permis aux Séfaradim pour l’année 2012 / 5772 dès la sortie de Tichâ Béav de se laver le corps, de se couper les cheveux (et la barbe), de laver le linge, d’écouter la musique, de manger de la viande, boire du vin, de réciter la Bérakha de Chéhé’héyanou, d’entreprendre des travaux dans la maison.

Références : Rabbi Zinner Gabriel Chlita dans Nité Gabriel chapitre 89 Ot 12, Rabbi Chmouel Vital z.t.l dans le Chaâr Hakavanot page 89 folio 3, Pri Hadach dans les Likoutim, Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l dans le Birké Yossef Ot 2 et dans Mah’zik Bérakha Ot 5, Zékhor LéAbraham Ot 9, Yafé Lélev volume 6 siman 558 au nom du Chlah Hakadoch z.t.l, Rav Aba Chaoul z.t.l dans Or Létsion volume 3 chapitre 29 siman 26, Rav Ovadia Yossef Chlita dans H’azon Ovadia Halakhot Taânit page 415, Rabbi Binyamin Hotta Chlita dans Ki Ba Moëd Halakhot Taânit page 149 Saïf Katan 27.

b) À l’issue de Tichâ Béav pour les Achkénazim :
Il est permis aux Achkénazim pour l’année 2012 / 5772 dès la sortie de Tichâ Béav de se laver le corps, de se couper les cheveux (et la barbe), de laver le linge, d’écouter la musique, de réciter la Bérakha de Chéhé’héyanou, d’entreprendre des travaux.

Références : Zarah Or Hahaïm siman 82, Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l dans Mah’zik Bérakha Ot 5, Chaâré Téchouva Ot 4, Rabbi Israël Méïr Hacohen z.t.l dans Michna Béroura Siman 558 Saïf Katan 4, Rabbi Chlomo Zelmann Oyrbakh z.t.l, dans Halikhot Chlomo page 449, Zékhor LéAbraham Ot 9, Responsa de Rabbi Chalom Mordékhaï Hacohen Chvadron z.t.l volume 4 siman 448, Responsa Chébahal volume 6 siman 70 Ot 10, Piské Téchouvot page 124.

b) Les achkenazim ne mangerons de la viande et boirons du vin qu’à partir de lundi matin 11 Av (30 juillet), mais pour la Havdala ils seront autorisés de la réciter sur du vin.

Références : Chaâré Tsion siman 558 Ot 7, Rabbi Yaakov Lando z.t.l siman 558, Rabbi Moché Isserlas z.t.l siman 558 Saïf 1, Halikhot Chlomo page 449, Rabbi Yossef Chlomo Auerbach z.t.l dans Achré Aïch volume 3 page 489, Piské Téchouvot page 124.

 

QUE S’EST-IL PASSÉ LE 9 AV ?
http://ravatlan.over-blog.org/article-que-s-est-il-passe-le-9-av-108562884.html

 


Le simple fait de prendre le deuil pour Jérusalem exprime que le Temple existe encore, et qu’un jour, nous verrons sa réjouissance.

Hiloulot

Allumez des bougies Léilouy Nichmatam et par leur mérite, Bézrat Hachem, toutes vos prières seront acceptées par Hakadoch Baroukh Hou, Amen.

Dimanche 29 juillet 2012, soit le 10 Av 5772

Rabbi Yissakhar z.t.l  fils de notre patriarche Yaâkov
Rabbi Don Yits’hak Abarbanel z.t.l, commentateur du Tanakh.


Réfoua Chéléma

Hagaon Rabbi Obadia ben Gorgia Chlita
Hagaon Rabbi Yaacov Haï Ben Margalit
Sarah bat Fortunée
Levana bat Rivka Kitri
Odaya Liliane bat Fortunée
Tsiyon Tal ben Rahel
Rahel bat Hanna
Moché Yona ben Michèle Messaouda

Léilouy Nichmat

Les Halakhot sont dédiées aux 4 victimes du terrorisme de Toulouse et aux victime de l'attentat de Bulgarie, Hachem Y.D.
Hagaon Rabbi Mordékhay Tsémah ben Mazal Z.T.L
Hagaon Rabbi Nissim ben Mazal Tov Toledano Z.T.L
Georges Its’hak ben Chlomo Z.L
Sarah Suzanne bat Roza Z.L
Fortunée bat Camille Camouna Z.L
Gérard Guérchon Khélfa ben Georges Itshak Z.L
Tsipora bat Chlomo Z.L
Choulamit bat Léa Z.L

Repost 0
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 15:23
Rav Atlanravatlan@bezeqint.net
00:24 (Il y a 17 heures)
à 2

Cliquez sur www.judaisme.org

 

 

    Horaires de Shabbat  

   

Entrée

Sortie

Israël

19h04

20h18

Montréal

8h11pm

9h19pm

Paris

21h18

22h33

 

 

Parachat Dévarim

Vendredi 27 et Chabbat 28 juillet 2012 soit les 8 et 9 Av 5772

Chabbat H'azon

Shabbat 28 juillet 2012, 9 Av 5772

Lois concernant Tichâ Béav qui tombe Chabbat et qui est repoussé au dimanche comme cette année 5772/2012


Halakha N°1

g)On évitera de dire bonjour, et on évitera les embrassades, si des personnes ne connaissent pas cette loi et disent «bonjour», il faudra leur répondre d’une voix faible.

Références : Choul’han Aroukh siman 554 Saïf 20, Ki Ba Moëd page 125.

Travailler à Tichâ Béav :

h) Dans un endroit où il est de coutume de travailler à Tichâ Béav, nous travaillerons. Dans un endroit où la coutume est de ne pas travailler, nous ne travaillerons pas. Cependant, le Minhag (la coutume) est de n’accomplir aucun travail à Tichâ Béav. 
i) Si quelqu’un n’a pas les moyens financiers de manger ce soir-là, il pourra travailler discrètement. 
j) Certains décisionnaires disent que si par le fait de ne pas travailler, cela risque de causer un manque à gagner, on pourra autoriser de travailler après 'H’atsot (midi).
k) Nos sages nous enseignent « l’argent gagné pendant Tichâ Béav et pendant Pourim n’a pas de bénédiction. »

Références : Choul’han Aroukh siman 554 Saïf 24, Agra siman 555, Kaf Hahaïm Ot 109.

Fumer à Tichâ Béav :

l) Bien qu’il est très déconseillé de fumer aussi bien d’après les décisionnaires que les médecins, si on ne peut se passer de la cigarette il sera autorisé de fumer en discrétion  le jour du 9 Av.

Références : Chaâré Téchouva siman 559 Ot 3, Michna Béroura siman 555 Ot 8, Rabbi Yossef Chlomo Auerbach dans Achré Aïch volume 3 page 487, Rabbi Mordékhaï Éliyahou dans Darké Halakha page 412, Kaf Hahaïm siman 554 Ot 3, Rav Ovadia Yossef dans H’azon Ovadia Halakhot Taânit page 32, Hakham Aba Chaoul dans Or Létsion volume 3 chapitre 29 siman 20.

Cimetière :

Beaucoup de personnes ont la coutume de se rendre au cimetière ce jour, afin de pèleriner leur famille disparue.

Midi passé, on pourra préparer le repas pour le soir.

Références : Choul’han Aroukh Siman 599:3, Kaf Hahaïm Siman 599:3 et  554:37, Yalkout Yossef Hélek Moâdim Halakha 14, p. 581-2  et page 534  Saïf 13, Hayé Adam Klal 144 Siman 15, Beth Yossef  Siman 613 au nom du Roch, Michna Béroura, Siman 567 Ot 11 et 554 Ot 22, Chaâré Tsion Siman 554 Ot 27, Responsa Minhat Yéhouda Volume 4  Siman 109, Rav Ovadia Yossef dans H’azon Ovadia, Halakhot Taânit, page 27.


Halakha N°2

Étude et lecture du Téhilim :

On étudiera seulement certains passages de Jérémie, le livre de Job, le livre de Ékha (les livres des Lamentations), des lectures ayant trait au deuil. 
Il est permis d'étudier les livres de Moussar (d’éthique) qui ont pour vocation de motiver l'homme à faire Téchouva, sans approfondir le texte.

Références : Sdé Hémed Halakhot Avélout siman 25, Tosfot Haïm siman 135, Responsa de Rav Ovadia Yossef dans Yabiâ Omer volume 2 Yoré Déâ siman 24 Ot 10 et dans H’azon Ovadia Halakhot Taânit page 316, Responsa Rivévot Éphraïm volume 1 siman 386, Responsa Moché Aïch Or Hahaïm siman 21 et 22, Rabbi Yossef Chlomo Auerbach dans Achré Aïch volume 3 page 485.

Celui qui a l’habitude de lire certains psaumes du Téhilim chaque jour, ou celui qui ne sait pas étudier, sera autorisé à lire les Téhilim, après H’atsot de Tichâ Béav.

Références : Le Gaon Rabbi Yossef Chlomo Auerbach dans Achré Aïch volume 3 page 484, Maguen Avraham Siman 554 Ot 6, Halikhot Chlomo page 436, Michméret Chalom section 400 Ot 2, Rabbi Ovadia Yossef Chlita dans H’azon Ovadia, Lois des Jeûnes page 311, Léket Yocher page 112.

Pour les femmes, on permet avec plus de facilité.

Références : Responsa Lev Avraham siman 98, Rav Kaniewsky dans Orh’ot Rabbénou volume 2 page 142 au nom du H’azon Ich, Rabbi Ovadia Yossef Chlita dans H’azon Ovadia, Lois des Jeûnes page 315.

Il est permis de lire les Téhilim pour une personne malade.

Références : Halikhot Chlomo page 436, Divré Malkiel volume 6 siman 9, Rabbi Ovadia Yossef Chlita dans H’azon Ovadia, Lois des Jeûnes page 311.

Il est permis de lire les Téhilim pour l’anniversaire de mort d’un défunt.

Références : Halikhot Chlomo page 436, Rabbi Binyamin Hotta dans Ki Ba Moëd page 105.

 

Demain, si D. veut, je vous enverrais

les lois concernant l’issue de Tichâ

Béav

 


QU’HACHEM NOUS ENVOI LE

MACHIAH, AMEN


Repost 0
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 15:17

Cliquez sur www.judaisme.org

 

    Horaires de Shabbat

 

Entrée

Sortie

Israël

19h04

20h18

Montréal

8h11pm

9h19pm

Paris

21h18

22h33

Parachat Dévarim

Vendredi 27 et Chabbat 28 juillet 2012 soit les 8 et 9 Av 5772

Chabbat H'azon


Vendredi 27 juillet 2012, 8 Av 5772

 

Lois concernant Tichâ Béav qui tombe Chabbat et qui est repoussé au dimanche comme cette année 5772/2012


Halakha N°1

 

Séoudat Hamafseket :

Pour Chabbat il n’y a pas de deuil c’est pour cela qu’en l’honneur de Chabbat nous avons le droit d’étudier tous sujets de Torah, même après (H’atsot). 
La Séouda Chélichit (le 3ème repas de Chabbat prendra la place de la Séoudat Hamafseket) on consommera de la viande et du vin, et l'on peut dresser une table semblable à celle du roi Salomon du temps de son règne, il est permis d'entonner les chants de Chabbat lors de ce repas, s’il y a 3 hommes, on récitera le Zimoun. On finira la Séouda 5mn avant le coucher du soleil.

Références : Rabbi Yossef Karo dans le Choul’han Aroukh siman 552 Saïf 10, Maguen Avraham Ot 13, Éliyahou Rabba Ot 11 et 14, Michna Béroura Saïf Katan 23, Echel Avraham Ot 14, Békhor Chor sur Taânit page 116, Birké Yossef 553 Ot 4, Chaâré Téchouva Ot 11.

Chabbat 28 juillet à partir de la Chkiâ (coucher du soleil) et non avant, et jusqu’à la sortie des étoiles du dimanche 29 juillet 2012.

a) On ne mangera pas et ne boira pas  
b) On ne se lavera pas, même à l’eau froide, mais si on s'est sali les mains, le visage ou toute autre partie du corps, on est autorisé de se nettoyer avec de l’eau,
c) On ne se maquillera pas et on ne se parfumera pas, on ne s'enduira pas (le corps avec de l'huile ou de la crème corporelle), sauf pour les personnes qui doivent s’appliquer de la crème dans le but de se soigner.
d) On ne pratiquera pas l'intimité conjugale,

Références : Choulhan Aroukh siman 554 Saïf 1, Maguen Avraham Ot 1, Chaâré Tsion Ot 43.

Samedi soir après la sortie des étoiles :

e) Pour Chabbat il n’y a pas de deuil c’est pour cela qu’on enlèvera les chaussures en cuir de Chabbat qu’après la sortie des étoiles et en mettant les chaussures nous dirons Baroukh Hamvdil Ben Kodech Léhol, sans bénédiction (sans dire le nom de Hachem).

Références : Rama dans Choulhan Aroukh siman 554 Saïf 2, Biour Agra, Michna Béroura siman 553 saïf katan, 6 Piské Tosfot page 103.

La Nétilat Yadaïm :

Le matin du 9 Av, on procèdera à la Nétilat Yadaïm (l'ablution des mains) en lavant uniquement les doigts jusqu’à la 3ème phalange (c'est-à-dire, jusqu'à la jonction entre les doigts et la paume de la main), 3 fois alternées, comme l'usage habituel, et on récitera la Bérakha de 'Al Nétilat Yadaïm. 
Lorsqu’on sortira des toilettes, on se lavera aussi uniquement les doigts jusqu’à la 3ème phalange.

Références : Rabbénou Acher, Rabbénou Yéroham siman 57 volume 2, Rabbi Yossef Karo dans le Choul’han Aroukh siman 554 saïf 10, et Rabbi Moché Isserlas saïf 9, Choul’han Gavoa Ot 17, Kar Hahaïm Ot 49,


Halakha N°2

 

Se laver le visage :

On ne se lavera pas le visage le jour de Tichâ Béav, après avoir procédé à la Nétilat Yadaïm, on passera les mains encore humides sur les yeux.

Références :  Choulhan Aroukh siman 554 Saïf 11.

Une personne très pointilleuse sur sa propreté, qui ne peut pas supporter de ne pas se laver le visage le matin, est autorisée à se laver le visage le matin du 9 Av.

.Références :  Bet Yossef  au nom du Roch, Maté Yéhouda, Michna Béroura siman 554 Saïf Katan 22, H’azon Ovadia Taânit page 248, Choulhan Gavoha Ot 18.

Une nouvelle mariée, qui se trouve dans les 30 jours de son mariage, est autorisée à se laver le visage avec de l’eau le matin du 9 Av. 
Il est permis de  laver ou frictionner les bébés comme d'habitude.

Références : Maté Yéhouda, Rav Moché Zekhout siman 613 Saïf 18, Maté Éphraïm Kippour Ot 17, Pri H’adach 613, Michna Béroura Saïf Katan 29, Kaf Hahaïm Ot 66, H’azon Ovadia Yamim Noraïm page 312.

Se laver les dents :

Il ne faut pas se laver les dents pour Tichâ Béav, cependant, si une personne souffre énormément de la privation de se laver les dents le matin d'un jeûne, il lui sera autorisé de se laver les dents, ou se rincer la bouche avec du « bain de bouche » en respectant ces conditions : 
a) De veiller à ne pas avaler la moindre goutte d'eau ou de bain de bouche,
b) Ne pas introduire dans la bouche une quantité d’un Réviît d'eau (8.1 cl) en une seule fois. 
c) Pencher la bouche vers le bas. 
Cette autorisation doit être utilisée pour Tichâ Béav qu’en cas de grande nécessité.

Références : Beth Yossef siman 613 au nom du Roch, Maté Yéhouda, responsa Minhat Yits’hak volume 4 siman 109, Ki Ba Moëd page 115 siman 554 Saïf Katan 87.

S’asseoir sur une chaise :

f) Le soir de Tichâ Béav après la sortie des étoiles et la journée jusqu'à midi, on ne s’assoira pas sur une chaise, ou sur un banc, mais seulement sur un tabouret bas (moins de 24 cm), sauf pour les personnes âgées ou les femmes enceintes qui pourront s’asseoir sur une chaise normale.

Références :  Rabbi Yossef Karo dans le Choul’han Aroukh siman 559 Saïf 3, Michna Béroura Saïf Katan 11, Adné Paz page 83, Rabbi Mordékhaï Éliyahou ZTL dans Darké Halakha page 413, Daât Torah siman 387, Ki Ba Moëd page 155 Saïf Katan 29.

Rav Chlo9mo Atlan

Repost 0
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 20:26

 

 

 

 

 

 

Lois concernant la Semaine de Tichâ Béav pour ceux qui s’imposent la H’oumra

 

 

 

Vous êtes membre Facebook ? Rejoignez-nous en tapant Rav Atlan :

 

 

 

Il est important de souligner, concernant les lois de Tichâ Béav, comme pour les lois de deuil, qu’il y a beaucoup de coutumes.

Pour les lois que je vous rapporte, je vous transmets essentiellement les Halakhot de Rav Obadia Yossef Chlita, maintenant si vous avez des coutumes ou des traditions interdisant ce que le Rav Chlita permet, respectez vos coutumes, par contre si vous n’en avez pas, il est bon de suivre les lois que je vous envoi.

 

Comme nous l’avons déjà rapporté, pour la plupart des décisionnaires Séfarades, comme cette année 5772, Tichâ Béav tombe Chabbat 28 juillet 2012 et qu’il est repoussé au dimanche 29 juillet 2012, alors, pour la plupart des Séfaradim il n’y aura pas de semaine de Tichâ Béav.

Références :Guémara Taânit page 30a, Roch siman 32, Rabbi Nissim z.t.l (Ran) dans la Guémara Taânit page 30a, Chiboulé Haléket Hachalem siman 264, Ritva responsa siman 200, Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh, Siman 551, Saïf 4. Rabbi Ovadia Yossef Chlita Responsa Yéhavé Daât volume 3 siman 39,

 

 

À partir de samedi soir 21 juillet 2012, pour ceux qui s’imposent la H’oumra, c’est la semaine de Tichâ Béav (Chavouâ Chéh’al Bo Tichâ Béav).

 

 

En voici les règles :

 

Les personnes qui s’imposent la Houmra, n’auront pas le droit de :


 

a) se couper les ongles, les cheveux et de se raser.

b) de consommer du vin et de la viande, par contre, il sera permis de boire de la bière ou tout autre alcool même pendant la semaine de Tichâ Béav.

c) se laver à l’eau chaude. (Voir 1a)

d) laver le linge, cela concerne les serviettes, les nappes, les draps même les vêtements que l'on ne veut pas porter tout de suite (Voir 1b).

e) réciter la bénédiction de Chéhé’hiyanou sur un fruit nouveau,

f) ne pas inaugurer un vêtement neuf,

g) ne pas acheter ou vendre du linge, même pour un mariage qui aura lieu après Tichâ Béav,

h) ne pas mettre de linge propre, (Voir 1c)

i) ne pas coudre le linge,

j) ne pas acheter de nouveaux meubles ou une nouvelle voiture, toutes formes d'achats liés à une réjouissance,

k) ne pas assister à un mariage ou à des fiançailles,

l) ne pas danser, écouter de la musique. (Voir 1d)

m) Dans les pays où la température est raisonnable, il est préférable de s'abstenir de se parfumer, dans les pays chauds, Rabbi Moché Feinstein ZTL, permet de se parfumer.

 

 

(1a) Même pour les Achkénazim, qui ont pour tradition de s'abstenir dès Roch H'odech Av de se laver, aussi bien à l'eau chaude qu'à l'eau froide, s'il s'agit d'une personne qui habite un pays chaud, ou une personne qui transpire beaucoup, même pendant la semaine où tombe le jeûne, il est permis de se laver à l'eau froide.

Rav Obadia Yossef Chlita, Rabbi Moché Feinstein z.t.l.

 

(1b) Cependant, il est permis de laver le linge des enfants en bas âge, lorsqu'ils ont 2 ou 3 ans.

 

(1c) Il sera permis de mettre du linge de corps propre et de changer les chaussettes chaque jour.

 

(1d) On pourra autoriser d’écouter même pendant la semaine de Tichâ Béav des chansons non accompagnées d'instruments de musiques (chants a Capella), comme des prières ou autres, pendant la période de Ben Hamétsarim. Mais pour celui qui peut sans abstenir, c’est mieux !

 

Références :2ème avis de Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh, Siman 551, Saïf 4, Rabbi Yossef Haïm z.t.l dans Ben Ich Haï, Chana Richona, Parachat Dévarim, Saïf 12, Rabbi Aba Chaoul z.t.l dans le Responsa Or Létsion, Volume 3, Chapitre 27, Saïf 6, Yéhavé Daât v.4 Siman 36 et v.3 Siman 39, Rabbi Ovadia Yossef Chlita dans le Responsa Yabiâ Omer v.3 Siman 31 Ot 5, Rav Chlomo Tolédano dans Divré Chalom Véémet, Page 101, Rabbi David Ovadia z.t.l dans Nahagou Haâm, Ora’h Haïm, Page 110, Ot 5, Rabbi Yossef Méssas z.t.l dans Maïm Haïm, Volume 2, Siman 135, Rabbi Chalom Méssas z.t.l dans Chemech Oumaguen, Volume 3, Ora’h Haïm, Siman 54.

 

 

Porter du linge propre pendant la Chavouâ Chéh’al Bo Tichâ Béav

Pendant la Chavouâ Chéh'al Bo Tichâ Béav il y a l'interdiction de laver le linge ou bien de porter du linge propre. C’est pour cela que nous préparerons du linge propre avant la semaine


 

Comment si prend-t-on ?

Avant samedi soir 21 juillet 2012, je vous conseille de le faire dès cette semaine :

Revêtir du linge propre pendant une demie heure ou plus et le changer et ainsi de suite jusqu’à se faire une réserve de linge pour la semaine de Tichâ Béav car nous ne pourrons pas mettre de linge propre, excepté le linge de corps (tricots de corps, culottes, chaussettes …..)

 

La tradition Ashkénaze, est d’arrêter de laver le linge dès Roch H'odech Av.

Il est permis de laver le linge des enfants en bas âge, lorsqu'ils ont 2 ou 3 ans.

 

Si l'on désire préparer les vêtements le Chabbat 21 Juillet 2012 :


 

On peut cependant le faire en agissant ainsi :

a) Revêtir des vêtements le vendredi soir

b) Changer de vêtements le Chabbat matin

c) Après la sieste, changer de nouveau les vêtements.

De cette façon, nous ne transgressons pas l'interdit de préparer le Chabbat pour la semaine puisque les vêtements ont servis également pour Chabbat.


 

Si l’on a oublié de préparer les vêtements :

Dans le cas où l’on a oublié de préparer les vêtements pour la semaine de Tichâ Béav, si l’on a placé le vêtement pendant environ 1heure sur un sol brut, il sera permis de le revêtir pendant la semaine dans laquelle tombe le 9 Av, car il n’a plus le statut de vêtement propre.

Références :Rav Obadia Yossef Chlita, 'H’azon Ovadia - Arbâ Taâniyot, Rabbi Chlomo Zelmann Oyerbakh' zt”l.


 

De goûter les plats de viande :

b) Il est permis de goûter les plats de viande, la veille de Chabbat, vendredi 21 juillet afin de vérifier s'ils sont suffisamment assaisonnés.

c) Certains décisionnaires autorisent de goûter les plats la veille de Chabbat H'azon, même sans la nécessité de vérifier leur assaisonnement, puisque selon la Kabbala (le sens mystique de la Torah), il y a une grande signification au fait de goûter systématiquement les plats destinés à Chabbat, la veille de Chabbat. Toutefois, la personne qui s'impose la rigueur sur ce point est digne de bénédictions.


 

a) Si il reste après Chabbat 22 juillet 2012, de la viande que l'on a cuisiné pour Chabbat, il est préférable de la congeler et de la manger après Tichâ Béav :

b) Certains décisionnaires permettent de la consommer lors de la Séoudat Réviît (le 4ème repas que l'on prend à l’issu de Chabbat 22 juillet 2012, après la Havdala).

c) Les personnes qui consomment de ces restes même durant les jours qui suivent le Chabbat 22 juillet 2012 ont un appui dans la Halakha.

 

 

Références :Choul’han Aroukh Siman 559, responsa Mizbéah' Adama Siman 551, responsa Kol Éliyahou Hélek Ora’h Haïm Siman 45 , Le H’ida Rabbi David Azoulay z.t.l dans son responsa Birké Yossef Siman 551 Saïf Katan 6 et dans le responsa Mah’zik Brakha dans le dernier Kountras ,Rabbi Hizkiyahou Mani z.t.l dans son responsa Sdé H'émed loi de Ben Hamétsarim Siman 1 Ot 6 , responsa Keren Lé David Siman 145, Maharam Chik z.t.l section Ora’h Haïm Siman 289 , Lévouch Mordékhay Tlitaa Siman 49,Rav Mahara ben Chimôn z.t.l dans le responsa Nahar Pékod page 96 folio 1, Béné Yissakhar Drouch Tamouz, responsa Yabiâ Omer de Rav Ovadia Yossef Chlita Volume 3 Hélek H’ochen Michpat Sof Siman 7, Rav Its’hak Yossef Chlita Yalkout Yossef Halakhot Moâdim page 569 Siman 27


Quelles sont les personnes qui ont le droit de consommer de la viande meme pour ceux qui s’imposent la H’oumra

 

a) un malade, même sans gravité, 

b) les garçons en dessous de l'âge de 13 ans, pour les  filles en dessous de l'âge de 12 ans, 

c)une accouchée depuis moins de 30 jours, 

d) une femme qui allaite, qui risque d'engendrer des conséquences négatives sur la santé de l'enfant, 

e)une femme enceinte qui souffre beaucoup de sa grossesse, 

f) les personnes âgées.

 

La Havdala sur du vin :

Pour la plupart des Séfaradim, on récitera la Havdala sur du vin le samedi soir 22 juillet 2012, comme le tranche le Choul’han Aroukh, mais pour les Achkenazim, un adulte récitera la Havdala sur du vin et un enfant de moins de 13 ans boira le vin si il n’y a pas d’enfant de moins de 13 ans, il sera préférable de prendre du jus de raisin et un adulte le boira.


 

Le Chabbat qui précède le jeûne du 9 Av :

La plupart des décisionnaires disent qu’il n’y a pas de deuil le jour du Chabbat, c’est pour cela que nous mangeons de la viande et buvons du vin, nous chantons sans aucune restriction, si nous avons une coutume contraire à cette loi, nous respecterons la coutume et surtout nous ne provoquerons pas de désaccord.

 

Références :Choul’han Aroukh Siman 552 Tour Beth Yossef, Rabbi Raphael Tolédano Kitsour Choul’han Aroukh, Rabbi Monsonégo de fez, Rabbi Israël Abouhatséra Baba Salé, Rabbi Moché Tolédano, H’ida Rabbi David Azoulay, Rabbi Obadia Yossef Chlita dans Yabiâ Omer Siman 563, Kiryat H’ana,

 

Le Chabbat qui précède le jeûne du 9 Av est surnommé Chabbat H'azon (Chabbat 28 Juillet 2012), en raison du premier mot de la Haftara qui est lue ce Chabbat.

 

 

QU’HACHEM PUISSE AMENER TRES BIENTÔT LE MACHIAH', AFIN QUE CES JOURS DE PEINE SE TRANSFORMENT EN JOURS DE JOIE, AMEN 

 

 

Rav Chlomo atlan

Repost 0