Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 12:01

VOICI LES LOIS POUR LES PERSONNES EXEMPTEES DU JEUNE DE GUEDALIA

 Halakha

Il faudra convaincre et empêcher avec tact, toute personne autorisée à manger désirant s'imposer le jeûne même si elles veulent jeûner, elles ne sont pas autorisées à le faire car leur santé passe avant.

Références : Choulhan Aroukh siman 554 Saïf 5, Echel Abraham siman 550, responsa ôlat Chmouel siman 105, Rav Yaâkov Amdine page 378 Ot 22, rabbi Haïm Palagi dans Rouah Haïm siman 550, Responsa Yalkout Yossef Halakhot Moâdim page 527 à 587. Rabbi Meïr Mazouz Chlita, Rosh Yéchiva de Kissé Rahamim à Bné Brak, Rabbi Yossef Karo dans Choul’han Aroukh Ora’h Haïm, siman 554, Saïf  6 et 9, Rabbi Tsion Aba Chaoul dans Or Létsion, volume 3, Perek 29, siman 5, Rav Mordékhaï Éliyahou dans Maamar Mordékhaï, Ot 2. Rabbi Obadia Yossef Chlita H’azon Ovadia Halakhot TaânitPage 280 Halakha 3 ainsi que dans les commentaires

Halakha

Les garçons âgés de moins de 13 ans et 1 jour, les filles âgées de moins de 12 ans et 1 jour

L’obligation de jeûner commence pour les garçons à partir de 13 ans et 1 jour et pour les filles à 12 ans et 1 jour et pas avant et n’ont pas le droit de jeûner même 1 heure.

Références : Rabbi Yossef Karo dans le Choul’han Aroukh, Siman, 550, Saïf 1, Éliyahou Rabba 549, Ot 7, Rabbi Israël Meir Hacohen dans Biour Halakha, Siman 550, Rabbi Haïm Hizkiyahou Médini dans Sdé Hémed, Section 2, Siman 2.

Halakha

Les Sages n’ont pas instauré de jeûne pour le malade sans danger :

a)     Une personne qui est malade même sans danger ne jeûnera pas.

Références : Haye Adam Klal 133 Siman 6, Rabbi Binyamin Houta dans Kiba moëd page 8

b)    Un malade qui à une température supérieure à 37,5 ° et qui est faible,

c)     Une personne qui a de violents maux de tête,

d)    Une personne qui souffre d’une gastro,

e)     Une personne qui souffre qu’une angine,

f)      Une personne qui a du diabète au-delà du taux normal (180 à 200 mg),

g)     Une personne qui a la tension élevée,

h)    Une personne qui souffre d’un ulcère,

i)      Un malade du cœur,

j)      Une personne qui souffre d’arthrose,

k)    Une personne qui souffre d’une infection pulmonaire,

l)      Une personne qui souffre d’une infection rénale,

m)   Une personne qui souffre d’une infection urinaire,

n)    Une personne qui souffre des yeux,

o)     Une personne qui souffre d’une maladie maligne, qu’Hachem nous en préserve,

p)    Une femme qui a accouché du 7eme jour jusqu’au 30eme jour de son accouchement.

q)    Les personnes âgées, dont le jeûne les affaibli,

r)     un malade déjà guéri mais qui se sent encore faible et que le jeune risque de le faire rechuter,

Nos Sages n’ont pas décrété le jeûne en cas de faiblesse ou de maladie, mais il faudra manger en discrétion. Même les Ashkénazim autorisent de manger dans ces même cas.

Références Rabbi Yossef Karo dans le Choul’han Aroukh, Siman 554, Saïf 5, Responsa Péné Yéhochouâ, Hélek Or Hahaïm, Siman 16, Rabbi Avraham Danzig dans Hayé Adam, Klal 133, Siman 6, Rouah Haïm, Ot 1, Rabbi Yaâkov Sofer, Ot 6 dans Kaf Hahaïm, Rav Ovadia Yossef dans H’azon Ovadia, lois des jeûnes, page 65, Rabbi Binyamin Houta dans Ki Ba Moëd Halakhot des jeûnes, page 10, Rabbi Israël Méïr Hacohen dans Biour Halakha siman 550 et au du Kovets sur le Rambam, Baït H’adach, Maguen Avraham, Elia Rabba dans le Siman 554, Saïf 5 du Choul’han Aroukh, , Éliyahou Rabba siman 549 Ot 7, Choèl Vénichal volume 4 Ora’h Haïm siman 27,  Yalkout Yossef lois sur l’éducation des enfants page 239.

Les femmes enceintes

 Halakha

Les femmes enceintes qui sont très faibles, et même de moins de 40 jours de grossesse, on le statut d’un malade sans danger et donc sont exemptées du jeûne de Guédalya,

Références : Rabbi Yossef Karo dans Choul’han Aroukh, Siman 554, Saïf 5, Rav Ben Tsion Abba Chaoul dans Or Létsion, Volume 3, Chapitre 25,  Siman 7 et aussi au Chapitre 29, Siman 2. Yaâbets Rabbi Yaâkov Amdine Ben Tsvi, Volume 2, page 202, Rav Ovadia Yossef Chlita, dans Yabiâ Omer volume 10 Ora’h Haïm siman 39 et dans H’azon Ovadia, lois des jeûnes, page 57, Rav Binyamin Hotta Chlita dans Ki Ba Moëd, Halakhot des jeûnes, page 8, Siman 550, Saïf 5, Rabbi Yékoutiel Yéhouda Halbershtein Responsa Divré Yatsiv Ora’h Haïm siman 231,Rabbi Yéhouda Leb Lezrov dans Maté Yéhouda, Volume 1, Klal 133, Siman 6, Rabbi Israël Méïr Hacohen dans Michna Béroura, Saïf Katan 4 et 5, Rabbi Israël Méïr Hacohen dans Biour Halakha, Siman 550, Rabbi Haïm Benbenisti Responsa Knesset Haguédola, Or Hahaïm, Siman 71, Rabbi Raphaël ben Rav Moché Borenstein dans Responsa Avné Nézer Or Hahaïm, Siman 540, Rabbi Moché Chtenbokh dans Moâdim Vézmanim, Siman 335, Rabbi Haïm Falaggi dans Moëd Léholhaï, Siman 9, Ot 14, Rabbi Itshak Yossef dans le Yalkout Yossef, page 531, Halakhot 7 et 8.

 

Elles n’auront pas besoin de rembourser le jeûne et même n’ont pas besoin de jeûner quelques heures.

Références : Biour Halakha Dibour Amathil ene

Une femme qui à accouché

 Halakha

Une femme qui à accouché dans les 30 jours avant le jeûne, est autorisée à manger et à boire et ne doit surtout pas jeûner.

Références : Choul’han Aroukh au Siman 554, Le Ran, le Ritva et le Tour, dans le même Siman :

Cette loi est la même pour les Séfaradim et les Ashkénazim,

Rabbi Moché Feinstein dans le Aroukh Hachoul’han, Siman 554, Saïf 8.

 

Halakha

Une femme qui se trouve dans les 2 ans après son accouchement certains décisionnaires disent :

a)     Si elle allaite et qu’elle est en bonne santé, elle devra jeûner, mais si elle s’aperçoit pendant le jeûne qu’elle n’a plus de lait à donner à son bébé, et qu’elle n’a pas de lait de substitution ou que le bébé, n’aime pas cela, il sera permis à cette mère de boire et de manger si cela est nécessaire, afin que le nourrisson puisse manger.

Références :Rav Ratson Haroussi, Rav de la ville de Kiryat Ono.

 

Halakha

b)    Si elle se sent faible, elle devra jeûner quelques heures,

c)     Si elle est très faible, elle ne jeûnera pas

Références : Rabbi Ovadia Yossef dans H’azon Ovadia les 4 jeunes pages 62, Rabbi Ovadia Yossef dans Yéhavé Daât tome 1 chap.35, Daât torah, Knesset Yéhézkiel Siman 71  Ot 30,  Rabbi Aba Chaoul z.t.l Or Létsiyone, volume 3 Perek 29 Siman 2.

Halakha

D’autres décisionnaires disent:

Une femme qui allaite à un statut d’un malade sans danger et donc est exempte de jeûner.

Reference : Hatam Sofer dans ses Responsa au volume 6, Siman 23, Rabbi Nahoum Eliezer Rabbinovitch dans son Responsa Siyah Nahoum, Siman 36 et le Rav Chalom Mordekhaï Cohen Chvadron dans son livre Daat Torah.

 

Halakha

Une femme qui se trouve dans les 2 ans après son accouchement et qui allaite la moitié du temps et l’autre moitié qui complète avec des laits synthétiques ou qui a arrêté d’allaiter, mais qui est très faible, ne jeûnera pas.

Références:  Rav Ovadia Yossef dans H’azon Ovadia, lois des jeûnes, page 62, Rabbi Haïm Hizkiyahou Médini dans le Sdé Hémed, section Yom Kippour, Siman 3, Ot 1, Responsa Beth Avi, Volume 3, Siman 76, Rav Ben Tsion Abba Chaoul dans Or Létsion, Volume 3, Chapitre 25,  Siman 7, Rav Chalom Dov Beer Halevi Voulpa dans Daât Torah, Siman 617, Knesset Yéhezkiel, Siman 71, Ot 30, Rabbi Binyamin Houta dans Ki Ba Moëd Halakhot des jeûnes, page 9, Saïf 7.

 

 

Une femme qui a fait une fausse couche

 

Halakha

Une femme qui a fait une fausse couche après 40 jours de grossesse, sera exemptée,

Rabbi Israël Méïr Hacohen dans Biour Halakha 617, Dibour Hamathil Yolédet, Rav Ben Tsion Abba Chaoul dans Or Létsion, Volume 3, Chapitre 25,  Siman 7, Rav Ovadia Yossef dans H’azon Ovadia, Halakhot Taânit, pages 59 et 288 et dans Yéhavé Daât, volume 1, Siman 35,

 

Halakha

Si c’est avant les 40 jours, il faudra demander l’avis au médecin, qui évaluera son état

Références : Rabbi Haïm Hizkiyahou Médini  z.t.l Sdé Hémed Maârékhet Yom kippour Siman 3 Ot 1, Rabbi Binyamin Houta dans Kiba moëd page 9

 

Halakha

Si elle se sent faible, elle n’aura pas besoin de demander au médecin et elle ne jeûnera pas

Si on ne sait pas si elle a eu la fausse couche avant ou après les 40 jours, on la considérera comme la loi des 40 jours.

 

Références : Rabbi Israël Méïr Hacohen dans Biour Halakha 617, Dibour Hamathil Yolédet, Rav Ben Tsion Abba Chaoul dans Or Létsion, Volume 3, Chapitre 25,  Siman 7, Rav Ovadia Yossef dans H’azon Ovadia, Halakhot Taânit, pages 59 et 288 et dans Yéhavé Daât, volume 1, Siman 35, Rabbi Haïm Hizkiyahou Médini dans le Sdé Hémed, section Yom Kippour, Siman 3, Ot 1, Responsa Beth Avi, Volume 3, Siman 76.

 

 

Halakha

Une femme qui a fait 2 fausses couches et qui est enceinte et dont le médecin déconseille de jeûner, car elle risque de perdre le bébé, mangera même le jour de Tichâ Béav.

 

Références : Rav Chalom Dov Beer Halevi Voulpa dans Daât Torah, Siman 617, Rav Ovadia Yossef dans H’azon Ovadia, Halakhot Taânit, pages 59 et 288 , et Yéhavé Daât, volume 1, Siman 35.

 

 

 

 

Une femme qui allaite

Halakha

Une femme qui allaite même après les 2 ans de son accouchement ou qui est enceinte avant les 40 jours de grossesse, si elle sait que le jeûne risque de la faire tomber malade, commencera le jeûne et dès qu’elle ressentira les symptômes de faiblesse, sera autorisée à manger, sans demander pour cela à un Rav :

Références Rav Fhima de Jérusalem.

 

 

 

Condition pour les personnes autorisées à manger….

Halakha

Il est important de rappeler que si ces personnes mentionner, désirent s'imposer le jeûne, il faut les en empêcher gentiment et même si elles veulent jeûner, elles ne sont pas autorisées à le faire.

Références Choulhan Aroukh siman 554 Saïf 5, Echel Abraham siman 550, responsa ôlat Chmouel siman 105, Rav Yaâkov Amdine page 378 Ot 22, rabbi Haïm Palagi dans Rouah Haïm siman 550, Yalkout Yossef volume Moâdim page

 

 

Halakha

Tous ceux qui sont autorisés de manger pendant le jeûne, pourront le faire dès le matin au lever.

Références : Responsa Kénesset Haguédola Ora’h Haïm Siman 71, Responsa AvnéNézer Ora’h Haïm Siman 540, Moâdim Ouzmanim Siman 335.

 

 

Halakha

Toutes les personnes autorisées à manger mangeronst avec discrétion et uniquement ce qui est nécessaire pour leur santé et pas de mets d’agrément.

Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh,  Ora’h Haïm chap.654 Siman 5 et 6, Michna Béroura siman.654  Saïf  Katan 11, Kaf Hahaïm Siman 654  Saïf  Katan 33.

Repost 0
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 15:53

2 Halakhot image semaine ilouy

 La Halakha en video

 http://www.espacetorah.com/2-halahot--j/-v5854.html

 

Halakha 1

 Une femme qui a fait une fausse couche dansles 40 jours de sa grossesse demandera à son médecin qui évaluera son état

Références : Rabbi Haïm Hizkiyahou Médini  z.t.l Sdé Hémed Maârékhet Yom kippour Siman 3 Ot 1, Rabbi Binyamin Houta dans Kiba moëd page 9

 

Une femme de santé fragile, qui a fait une fausse couche, même après 30 jours de sa fausse couche, ne jeûnera pas.

Références : Rabbi Aba Chaoul z.t.l Or Létsiyone, volume 3 Perek 25 Siman 7.

 

 Halakha 2

 Une femme qui a fait 2 fausses couches et dont le médecin dit, qu'il y a danger, ne jeûnera pas

Références : Daât torah Siman 617, Rabbi Ovadia Yossef dans Hazon Ovadia les 4 jeunes pages 288.

 

Une personne qui est malade même sans danger ne jeûnera pas.

férences : Haye Adam Klal 133 Siman 6, Rabbi Binyamin Houta dans Kiba moëd page 8

 

Tous ceux qui sont autorisés de manger pendant le jeûne, pourront le faire dès le  matin au lever.

Références : Responsa Kénesset Haguédola Ora’h Haïm Siman 71, Responsa AvnéNézer Ora’h Haïm Siman 540, Moâdim Ouzmanim Siman 335.

Voici les personnes qui sont totalement exemptes de jeûner le 10 Tevet :

a)Les garçons âgés de moins de 13 ans,

b)Les filles âgées de moins de 12 ans,

c)Les femmes enceintes après 3 mois de grossesse,

 Si les femmes enceintes souffrent de douleurs ou de vomissements, elles sont exemptées de jeûner même si il n’y a pas 3 mois de grossesse,

d)Les femmes qui allaitent et qui se trouvent dans les 24 mois après leur accouchement, même si la femme n'allaite plus l'enfant, mais se sent encore très faible. Certains décisionnaires autorisent de manger, systématiquement toute femme qui se trouve dans les 24 mois de son accouchement. 

e)Les personnes âgées,

f)Un malade même sans danger.

Si ces personnes désirent s'imposer le jeûne, il faut les en empêcher.

Références : Responsa Yéhavé Daât, Hazon Ovadia Halakhot Taânit, Yalkout Yossef Halakhot Moâdim page 527 à 587. Rabbi Méïr Mézouz Chlita, Rosh Yéchiva de Kissé Rahamim à Bné Brak

 Rav Aphorismes 

Aphorismes de nos Sages du Pirké Avot

Chapitre 4 Michna 16 

Rav Yaakov disait: «Ce monde n’est que le vestibule du monde futur ; prépares-toi dans le vestibule, pour que tu puisses entrer dans l’intérieur du palais.»

 leilouy-copie-1

Hilloula

Mercredi soir 4 et Jeudi 5 janvier, soit le 10 Tévèt, c’est la Hilloula de Ezra Hassofer le Scribe z.t.l (certains disent le 9 Tevet), Rabbi Éléazar Hacohen z.t.l de Aïnil, Rabbi Éliyahou Amselem z.t.l de Midlet, Rabbi Moché Tolédano z.t.l de Rabat, Rabbi Yaakov Beck z.t.l auteur du Iyoun Yaakov, Rabbi Natan de Breslev z.t.l, allumez des bougies Léilouy Nichmatam et par leur mérite, Bézrat Hachem, toutes vos prières seront acceptées par Hakadoch Baroukh Hou, Amen.

Rav Atlan 

Repost 0
ravatlan.over-blog.org - dans jeûne 10 Tevet
commenter cet article
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 19:16

2 Halakhot image semaine ilouy

Halakha en video

http://www.espacetorah.com/2-halahot--j/-v5853.html

Allaitement 24 mois

 Halakha 1

 

Si une femme n’allaite plus ou si elle complète son lait  avec un autre lait, si elle est en bonne santé, elle jeûnera, si elle se sent faible elle jeûnera seulement quelques heures.

Références : Rabbi Ovadia Yossef dans Hazon Ovadia les 4 jeunes pages 62, Rabbi Ovadia Yossef dans Yéhavé Daât tome 1 chap.35, Daât torah, Knesset Yéhézkiel Siman 71  Ot 30,  Rabbi Aba Chaoul z.t.l Or Létsiyone, volume 3 Perek 29 Siman 2.

 

Généralité : Celui qui est abstenu du jeûne selon la loi, n’a aucune obligation de le rembourser.

Références : Biour Halakha Dibour Amathil ene

 

Halakha 2

Fausse couche

Pour une fausse couche, après 40 jours de sa grossesse, la femme ne jeûnera pas.

Références : Biour Halakha Siman 617, Or Létsiyone, volume 3 Perek 25 Siman 7, Rabbi Ovadia Yossef dans Hazon Ovadia les 4 jeunes pages 59 et 288.

 Rav Aphorismes

 

Aphorismes de nos Sages du Pirké Avot

Chapitre 4 Michna 20 

Elicha, fils d’Abouyah, disait: «Celui qui apprend dans sa jeunesse ressemble à quoi? À un écrit tracé sur du papier nouveau  ; Celui qui apprend dans sa vieillesse ressemble à quoi? À un écrit tracé sur du papier taché».

 leilouy-copie-1 

Hilloula

Mardi soir 3 et mercredi 4 janvier, soit le 9 Tévèt, c’est la Hilloula de Rabbi Yéochoua Bassis z.t.l auteur du Avné Tsédèk, (son  histoire  en  vidéo) :

http://www.espacetorah.com/la-vie-des-sages/histoire-juive-v5829.html

Ezra Hassofer z.t.l (certains disent le 10 Tevet), RabbiYéhézkiel Ezra Eliya z.t.l de Babel, Rabbi Hizkiya Hacohen  Rabinez.t.l, Rabbi Abraham 'Haïm Chor Achkénazi z.t.l  auteur du Torat 'Haïm,  allumez des bougies Léilouy Nichmatam et par leur mérite, Bézrat Hachem, toutes vos prières seront acceptées par Hakadoch Baroukh Hou, Amen.

 Rav Atlan

Repost 0
ravatlan.over-blog.org - dans jeûne 10 Tevet
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 20:38

2 Halakhot image semaine ilouy

 

la Halakha en video 

http://www.espacetorah.com/2-halahot--j/-v5851.html


Halakha 1

 Même si il faut attendre 3 mois de grossesse pour être abstenue du jeûne, si l'enfant est visible par échographie, elle ne jeûnera pas le jour du 10 Tevet, même si elle ne souffre pas et même si elle à moins que 3 mois de grossesse.

 

Références : Rabbi Aba Chaoul z.t.l Or Létsion Hélek 3 Perek 25 Siman 7 et Or Létsion 3 Perek 29 Siman 2, Sidour Yaabets Hélek 2 page 202  Rabbi Ovadia Yossef dans Hazon Ovadia les 4 jeunes p. 57, Rabbi Binyamin Houta dans Kiba moëd page 8.

 

Halakha 2

Une femme enceinte qui est dispensée du jeûne du 10 Tevet, mangera cependant pour sa santé et celle de l’enfant et non par plaisir (elle ne consommera pas des mets d’agrément comme des glaces, des gâteaux, etc.).

De même, une femme dans les 30 jours qui suivent la naissance est dispensée du jeûne.

 

Références : Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh,  Ora’h Haïm chap.654 Siman 5 et 6, Rabbi Ovadia Yossef dans Hazon Ovadia les 4 jeunes p. 120 et 280.

 

Une personne qui est dispensée de jeûner, même si elle veut jeûner, n’est pas autorisée à le faire.

 

Références : Maté Yéhouda Hélek 1 Klal  133 Siman 6,  Michna Broura Saïf Katan 4 et 5, Haye Adam Klal 133 Siman 6. 

 

 Même les Achkenazim assouplissent la loi concernant une femme enceinte.

Références : Rabbi Binyamin Houta dans Kiba moëd page 8.

 Rav Aphorismes

Aphorismes de nos sages du Pirké Avot

Chapitre 4 Michna 19 

Chmouël le jeune, avait l’habitude de citer ce verset (Proverbes, XXIV, 17-18): «Quand ton ennemi tombe, ne t’en réjouis pas et s’il est renversé, que ton cœur ne s’en égaye point. Car Hachem, en voyant ta conduite impie, pourrait détourner sa colère de ton ennemi (pour la diriger contre toi Hassvé Chalom).»

 leilouy-copie-1

Hilloula

Lundi soir 2 et mardi 3 janvier, soit le 8 Tévèt, c’est la Hilloula de Rav Its’hak Sebbag z.t.l, Rabbi Matok Atougui Cohen z.t.l auteur du Yakar Aérekh, Rabbi Yitshak Abadiz.t.l, Rabbi Yitshak Ben Binyamin Taïebz.t.l, auteur du Erekh Hachoul’han, Rabbi Arié Zéèv Poumranchic z.t.lauteur du Emek Bérakha, Rabbi Mordekhaï Karbélio z.t.l de Tunisie, Rabbi Israël Zalman Alexandrovski auteur du Zivhé Chlomo, allumez des bougies Léilouy Nichmatam et par leur mérite, Bézrat Hachem, toutes vos prières seront acceptées par Hakadoch Baroukh Hou, Amen.

 

Si vous ne visionnez pas bien la Halakha appuyez sur :  www.judaisme.org

 

Rav Atlan

Repost 0
ravatlan.over-blog.org - dans jeûne 10 Tevet
commenter cet article
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 17:39

2 Halakhot image semaine ilouy

La Halakha en video

 http://www.espacetorah.com/2-halahot--j/-v5850.html

Halakha 1

A priori, on ne se lavera pas la bouche et on ne se brossera pas les dents, sauf si l’on ne supporte pas cette situation, alors on fera attention de ne pas avaler d’eau et de prendre moins de 30g d’eau.

Michna Béroura siman.654  Saïf  Katan 11 Kaf Hahaïm Siman 654  Saïf  Katan 14. Rabbi Ovadia Yossef dans Kol Sinaï 9, Responsa Minhat Yitshak Siman 109

 

Même si il est interdit de fumer si on ne peut se passer de la cigarette, il sera toléré de fumer, il est interdit de mâcher un chewing-gum qui a du gout.

Rabbi Ovadia Yossef dans Yéhavé Daât tome 5 Siman 39, Rabbi Ovadia Yossef dans Kol Sinaï 12,Responsa Yaskil Avdi 8, 20.

 Halakha2

Des jeunes mariés dans la semaine de leur mariage doivent jeûner, ainsi que le père le jour de la circoncision de son fils, le Moël et le porteur du bébé (Sandak), le kiddouch sera alors bu par un enfant mineur.

Rabbi Ovadia Yossef dans Hazon Ovadia 4 jeunes p. 46, Rabbi Ovadia Yossef dans Yabiâ Omer Volume. 5  Siman 40 Ot 42 Rabbi Israël Méïr Hacohen z.t.l Michna Broura Siman 559 Saïf Katan 35,

Un malade est dispensé du jeûne, même si sa vie n’est pas en danger.

Il mangera cependant avec discrétion et uniquement ce qui est nécessaire pour sa santé et pas de mets d’agrément.

Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh,  Ora’h Haïm chap.654 Siman 5 et 6, Michna Béroura siman.654  Saïf  Katan 11, Kaf Hahaïm Siman 654  Saïf  Katan 33.

 Rav Aphorismes

Aphorismes de nos sages du Pirké Avot

Chapitre 4 Michna 18

Rav Chiméon, fils d’Eléazar, disait: «N’essaye pas de calmer ton prochain quand il est dans le premier moment de sa colère, ne cherche pas à le consoler tant que le mort qu’il pleure est devant ses yeux, ne lui demande pas [les détails] de sa promesse au moment où il la formule et ne t’efforce pas de le voir au moment où il vient de subir une humiliation.»

 leilouy-copie-1

Hilloula

Dimanche soir 1 er et lundi 2 janvier, soit le 7 Tévèt, c’est la Hilloula de Rabbi Amram Abouravia auteur du Nétivé Äme, Rabbi Raphaël Chlomo Lanadio auteur du Beth Dino Chel Chlomo,

écoutez l’histoire du Rav 

http://www.youtube.com/watch?v=PF-BHSz9CDQ&feature=youtu.be

Rabbi Yaacov Cohen Zangui, Rabbi Haïm Yéhouda Mintsberg, Rabbi Tsvi Ben Israël (fils du Baal Chem Tov), Rabbi Yéheskiel Panet, Rabbi David Mi Louvin, Rabbi Méïr Abovits, Rabbi Yom Tov Lifman Hacohen auteur du Malbouché Yom Tov, Rabbi Mordekhaï Yossef de Izbitsa, allumez des bougies Léilouy Nichmatam et par leur mérite, Bézrat Hachem, toutes vos prières seront acceptées par Hakadoch Baroukh Hou, Amen.

Rav Atlan 

Repost 0
ravatlan.over-blog.org - dans jeûne 10 Tevet
commenter cet article
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 20:58

2 Halakhot image semaine ilouy

  

 

Jeudi 5 janvier, c’est le jeûne du 10 Tevet

Le dixième jour du mois de Tevet de l'an 3336 depuis la Création du monde (-425 de l'ère vulgaire), les armées de l'empereur babylonien Nabuchodonosor établirent le siège de Jérusalem. 24 mois plus tard, le 17 Tamouz 3338, une brèche fut ouverte dans les murs de la cité et le 9 Av de cette année, le Saint Temple fut détruit. Suite à cela, le peuple juif fut exilé en Babylonie pendant 70 ans.

Le 10 Tevet est un jour de jeûne, de deuil et de repentir, en souvenir du siège de Jérusalem. Nous nous abstenons de manger et de boire, et ajoutons les Séli'hot et d'autres passages dans nos prières.

Dans de nombreuses communautés, ce jeûne est aussi associé au souvenir des victimes de la Shoah et le Kaddich y est récité pour le mérite de tous ceux dont on ignore la date exacte de la disparition.

 

Halakha1

 Chaque membre majeur, 13 ans pour les garçons et 12 ans pour les filles de la communauté devra jeûner le 3 Tichri, le 10 Tévet, le 17 Tamouz et le 9 Av et il est interdit de briser la barrière de la tradition.

Le jeûne commence au lever du jour jusqu’à l’apparition des étoiles.

References: Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh Ora’h Haïm chap.650 Siman 1, Choul’han Aroukh, Ora’h Haïm chap.650, Biour Halakha Choul’han Aroukh, Ora’h Haïm chap.530.

  

Halakha 2

 Durant le jeûne du 10 Tévet, il est permis de se laver, de se parfumer, de porter des chaussures de cuir et de pratiquer l’intimité conjugale.

References: Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh,  Ora’h Haïm chap.650 Siman 2

 

Afin de pouvoir manger au petit matin, avant le jour, il est souhaitable d’en poser expressément la condition avant de dormir : « Si je me lève avant le lever du jour, je mangerai », car sinon le sommeil est considéré comme début du jeûne.

References: Rabbi Yossef Karo z.t.l et Rabbi Moché Isserlas z.t.l dans le Choul’han Aroukh, Ora’h Haïm chap.664 Siman 1 

 Rav Aphorismes

Aphorismes de nos Sages du Pirké Avot

Chapitre 4 Michna 17 

Rabbi Yaakov disait aussi : «Une heure de repentir et de bonnes actions dans ce monde est meilleure que toute la vie future, mais une heure de bonheur dans l’autre monde est meilleure que toute la vie présente.»

 leilouy-copie-1

Hilloula

Samedi soir 31 et dimanche 1er janvier, soit le 8 Tévèt, c’est la Hilloula de Rav Itshak Sebbag z.t.l, Rabbi Matok Atougui Cohen z.t.l auteur du Yakar Aérekh, Rabbi Yitshak Abadiz.t.l, Rabbi Yitshak Ben Byniamin Taïebz.t.l, auteur du Erekh Hachoul’han, Rabbi Arié Zeev Poumranchic z.t.lauteur du Emek Bérakha, Rabbi Mordekhaï Karbélio z.t.l de Tunisie, Rabbi Israël Zalman Alexandrovski auteur du Zivhé Chlomo, allumez des bougies Léilouy Nichmatam et par leur mérite, Bézrat Hachem, toutes vos prières seront acceptées par Hakadoch Baroukh Hou, Amen.

Rav Atlan 

Repost 0
ravatlan.over-blog.org - dans jeûne 10 Tevet
commenter cet article